Publié le 4/10/2022

Le Pape, préoccupé par la menace nucléaire et l'escalade militaire du conflit en Ukraine a consacré tout l'Angélus, ce dimanche 2 octobre, à un appel fort au cessez-le-feu. Il déplore les annexions, recommande le respect de l'intégrité territoriale de chaque pays et des droits des minorités. Il pleure également les milliers de victimes, «en particulier parmi les enfants».
* Source : vaticannews.va