Publié le 26/08/2022

Au terme de l’audience générale de ce mercredi 24 août, le Saint-Père a lancé un appel fort à la fin de la guerre en Ukraine, qui a commencé il y a précisément six mois. «Le risque d’une catastrophe nucléaire» à Zaporijia et le trafic des armes préoccupent François, qui a aussi évoqué d’autres conflits en cours, comme en Syrie ou au Yémen, et le cas des Rohingyas en Birmanie.
* Source : vaticannews.va