Publié le 26/07/2022

Pour le second rendez-vous de sa première journée à Edmonton dans l’Alberta, le Pape François s’est rendu en l’église du Sacré Cœur des Premières Nations, la paroisse de la communauté autochtone catholique. Prenant la parole, François a expliqué que jamais la honte ne devait s’effacer, et que jamais l’Église ne devait imposer des préceptes, mais être un temple de réconciliation aux portes toujours ouvertes.
* Source : vaticannews.va