Publié le 23/05/2022

Lundi le 23 mai 2022
C’est avec une profonde tristesse que les évêques catholiques du Canada soulignent le premier anniversaire des révélations troublantes liées au site de l’ancien pensionnat de Kamloops. Il s’agit d’un rappel douloureux de la souffrance causée par le système des pensionnats indiens au Canada, une souffrance que nous savons toujours présente.

Au cours de la dernière année, les rapports sur les découvertes à Kamloops et ailleurs au pays ont ravivé les efforts de réconciliation de l’Église catholique avec les Premières Nations. C’est avec humilité que nous avons entrepris les démarches pour accompagner le peuple autochtone sur le long chemin de la guérison et de la réconciliation.