Publié le 9/11/2022



Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) sont l’un des plus importants festivals de films documentaires en Amérique du Nord. Chaque année, les RIDM présentent plus de 150 documentaires canadiens et internationaux et proposent un marché documentaire unique au Québec. Cette année, parmi les films qui seront projetés du 17 au 27 novembre, figure un documentaire original, joyeux, libre, sur les moniales de l’Abbaye Sainte-Marie des Deux-Montagnes, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. On pourra le voir au cinéma Cinéplex Odéon du Quartier Latin, le 22 novembre 2022 à 21:00, à la salle 10, et le 25 novembre 2022 à 18:00, à la salle 12. Un court vidéo accessible sur Internet donne une idée fidèle du contenu : https://vimeo.com/lessandro/trailer.  Le film pourrait ensuite se répandre à travers le pays et au-delà.





Il y a une douzaine d’années, le cinéaste brésilien-canadien Lessandro Socrates avait réalisé un documentaire intitulé L’iconographe, qui l’avait mis en relation avec les moniales iconographes de l’Abbaye Sainte-Marie. Ce fut le début d’une amitié qui a donné naissance au film De l’autre côté.  Les moniales cloîtrées semblent mener une vie austère… Mais le film de Lessandro révèle des femmes attachantes dotées d’une joie de vivre hors du commun.





Comme le dit la présentation du film, « Le réalisateur Lessandro Sócrates a tissé une relation de confiance avec la communauté des religieuses de l’Abbaye Sainte-Marie des Deux-Montagnes. Son documentaire souligne le caractère cloîtré de la vie de ces moniales par des plans de la clôture qui les sépare du sanctuaire de l’autel ou de la grille qui les sépare des visiteurs. Il offre toutefois un point de vue bien différent de ces femmes dans leur quotidien et leurs interactions personnelles. Il met en lumière leur joie de vivre, leur goût pour l’amour de l’art et de la musique et celui du détail et de la beauté. Tout cela se retrouve dans l’harmonie apaisante de leurs voix en chœur, lors des célébrations liturgiques en grégorien, qui servent de toile de fond magnifique à ce film d’une belle sensibilité. »





Serait-ce une année de médiatisation pour les moniales ? En août, elles étaient présentes sur grand écran, pour chanter le Veni Creator lors du spectacle à grand déploiement conçu par le compositeur Jacques Béland, et présenté à l’Oratoire Saint-Joseph, à Notre-Dame du Cap et à Sainte-Anne de Beaupré, sous le titre La beauté sauvera le monde. En chantant et en demeurant cachées, on peut crier sur les toits…